L’oeil d’Horus – Une vision ésotérique de l’Egypte ancienne.

L’oeil d’Horus est un documentaire d’une profondeur incroyable sur l’Egypte Ancienne, qui est présenté non pas du point de vue de l’Egyptologie classique, mais d’un point de vue ésotérique, qui met clairement en évidence la nature cyclo-cosmique du temps, de la même manière que La révélation des pyramides.

Vision esotérique de l'Egypte : les cycles cosmiques Vision esotérique de l'Egypte : les pyramides. Vision esotérique de l'Egypte : les temples. Vision esotérique de l'Egypte : le sphinx.

Ainsi tous les 25 000 ans, un grand cataclysme détruirait les civilisations et les Égyptiens, seraient des survivants de l’Atlantide, qui seraient à l’origine de la construction du sphinx et des grandes pyramides.

Il est exposé, que contrairement aux idées répandues, cette civilisation n’était pas polythéiste (reconnaissance de plusieurs dieux) mais bien monothéiste, et que les représentations symbolisent des attributs du Divin.

L’oeil d’Horus 1 : L’École des Mystères:

L’oeil d’Horus 2 : Osiris Seigneur de la Réincarnation :

L’oeil d’Horus 03 : Le Sphinx, Gardien de l’Horizon, Genèse de la Connaissance :

L’oeil d’Horus 04 : La Fleur de la Vie :

L’oeil d’Horus 05 : Saqqarah, Le Complexe de Cristal:

L’oeil d’Hous 06 : Saqqarah, La Machine Quantique :

L’oeil d’Horus 07 : Dendera, Berceau de l’Astronomie :

 

Livres sur le sujet :

Le cycle de l'humanité adamique

 

 

 

Documentaire “Maître et Disciple” sur les soufis d’Afghanistan d’Arnaud Desjardins

Ce documentaire “Maître et Disciple” sur les soufis d’Afghanistan réalisé par Arnaud Desjardins est un contre-pied totale à la vision complètement galvaudée de l’islam qui est présenté dans les médias occidentaux depuis des années, où l’islam se résume grossièrement au port de voile, au Ramadan, aux prières de rue ou au Djihadisme.

Les soufis d'Afghanistan Les soufis d'Afghanistan Les soufis d'Afghanistan

Il montre le côté spirituel et ésotérique de l‘islam que constitue de le soufisme, dans lequel l’influence spirituelle (baraqua) est transmise de maître à disciple, dans le silence.

On y apprend que le soufisme dispose d’une science élaborée, ainsi qu’une connaissance ésotérique (connaissance cachée, qui représente le cœur de la religion, à l’opposé de l’exotérisme qui est la religion elle même) et également d’un ascétisme.

Pour l’exprimer de manière synthétique, vous allez voir ici que dans son essence, l’islam est plus proche de la sagesse du bouddhisme ou des moines tibétains, que du Djihadiste mercenaire.

La profondeur de ce documentaire ne vous laissera sans doute pas indifférent…

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Partie 4 :

Partie 5 :