Un professeur de sciences physiques parle de la terre plate

En continuant mes investigations sur la terre plate je suis tombé sur la chaine youtube d’une professeur de sciences physiques de lycée (pour la section S). J’ai donc décidé de faire partager ses vidéos qui sont pour les moins très intéressantes.
Habituellement le sujet de la terre plate n’est injustement pas pris au sérieux à cause de la faible crédibilité des personnes qui en parlent.
Et là nous avons donc quelqu’un de sérieux aux yeux du « grand public » (d’académique je dirais même) qui nous expose sa vision du sujet après l’avoir exploré. Voila donc enfin de quoi apporter le crédit qu’il manquait à ce sujet ! A noter que cette personne est passionnée depuis longtemps par l’astronomie et l’astrophysique et qu’après 30 ans d’enseignement, il remet en cause l’ensemble de ces sciences qui pourraient être liées à un modèle mathématique complètement faux.

Livres sur la terre plate :

Zetetic Astronomy, Earth Not a Globe de Samuel Birley Rowbotham

Earth is not a globe

100 Proofs That The Earth Is Not A Globe par William M Carpenter

100 Proofs That The Earth Is Not A Globe by William M Carpenter

Mensonge Global: La plus grande dissimulation de tous les temps

Mensonge Global: La plus grande dissimulation de tous les temps

Articles pouvant vous intéresser également sur ce blog :

12 réflexions au sujet de “Un professeur de sciences physiques parle de la terre plate

  1. Et on peut avoir son nom à ce monsieur qui se dit prof de physique?! Non parce que moi je peux déclarer que je suis astrophysicienne et vous devrez me croire sur parole du coup non?

  2. C’est le « professeur grandjean », un soit-disant ancien prof de physique qui nous explique sans sourciller avec 2 multiplications que la lune tourne autour du soleil et pas autour de la terre.

    Logique : les centaines de millions de personnes qui se sont intéressées un jour au sujet (prof, chercheurs, amateurs de physique et d’astronomie) ne savent pas faire une multiplication, alors que lui oui.

    Oh, j’oubliai : il soutient aussi que la Terre est en fait dirigé dans l’ombre par les « reptiliens ».
    Voilà voilà, je crois que tout est dit.

  3. Bonsoir Conscience.
    Ce monsieur là indique que les fusées ne peuvent se propulser dans le vide spatial..
    Là il me semble que ce n’est pas normal que l’on puisse indiquer cela même si en tant que professeur de physique on réfute certaines thèses officielles. Pour le reste c’est sa façon de penser qu’il est libre d’exprimer. Il suffit de lui apporter la contradiction si nécessaire.

    Merci Conscience de la publication de votre blog, où l’on ne juge pas autrui, certains coups de ciseau aidant, où l’on expose ses certitudes et ses interrogations et où peu d’injures subsistent. C’est très reposant.

  4. La conclusion de ce monsieur sur l’influence relative du soleil et de la lune sur les forces de marée est erronée. Bien que son calcul sur les force de gravitation exercées par le soleil et par la lune sur le centre de gravité de la terre soit correct, ce n’est pas ce calcul-là qui donnera une information sur les forces de marées et sur les déplacements d’eau. Il faut en effet comparer les forces exercées sur le point de la Terre le plus éloigné de la lune (et respectivement du soleil) et celles exercées sur le point le plus proche.

    On trouve alors les équations suivantes:

    dF(L->T) = (G*MT*ML/(dTL – RT)^2) – (G*MT*ML/(dTL + RT)^2) = (6,67e-11 * 5,97e24 * 7,35e22 / (3,84e8 – 6,37e6)^2) – (6,67e-11 * 5,97e24 * 7,35e22 / (3,84e8 + 6,37e6)^2) = 1,32e19 N.

    dF(S->T) = (G*MT*MS/(dTS – RT)^2) – (G*MT*MS/(dTS + RT)^2) = (6,67e-11 * 5,97e24 * 1,99e30 / (1,50e11 – 6,37e6)^2) – (6,67e-11 * 5,97e24 * 1,99e30 / (1,50e11 + 6,37e6)^2) = 5,98e18 N.

    Cela correspond bien à une influence de la lune deux fois plus élevée que celle du soleil sur les forces de marées (et non pas sur la valeur absolue de la gravité).
    Pour un professeur de physique, son raisonnement est très léger.

  5. question 1 : si la lune exerce sa puissance sur les marées en faisant un bourrelet à l’équateur ,quid au pôle ?! pas de marée?
    question 2 ; quand h. reeves dit que la lune s’éloigne de la terre de plus en plus cela m’étonne car si elle était plus proche de la terre avant, elle aurait dû nous tomber dessus au lieu de s’éloigner dû a la gravitation! non?
    question 3 : si le soleil exerce une puissance 200 fois plus importante que la lune sur la terre pourquoi les marées ne sont pas solaires?!
    commentaire a monsieur grandjean :1) peut être un peu plus de d’arguments concret et moins de bla bla philosofique sur le thème de la science car je cherche des argument pour me faire une opinion si c’est plat ou sphérique sans avoir de bagage math ni science juste mon bon sens donc argument concret svp
    commentaire 2) je n’ai entendu que sur les marée quid de la terre plate !? merci

  6. On voit tellement d’âneries sur YouTube que, quand j’ai vu qu’un « professeur » diffusait des vidéos, j’ai cru un moment que ces vidéos pouvaient être fondées…
    Si ce type a été professeur un jour, moi je suis trompettiste…

  7. Cet individu semble avoir repris à son compte le nom de François Grandjean, polytechnicien et scientifique français décédé en 1975. Son vrai nom figure dans un des commentaires d’une de ses vidéos mais je ne le retrouve plus.
    En tout cas, le garçon a l’air sérieusement perché …

    En ce qui concerne la courbure, j’ai pu l’expérimenter une fois de plus ce week-end. C’est assez facile quand on habite une région de bord de mer et lorsque qu’un phare figure dans le paysage.
    🙂

    • Ce message a été censuré lors de sa première édition ; tentons donc une deuxième, pour voir.

      Cet individu s’appelle Nicolas Lemouzy de son vrai nom – et, plus que perché, il est ouvertement dangereux, que ce soit à cause de ce qu’il raconte sur le Net ou à cause de ses actions, dont divers actes de violence, dans la vie réelle. Le fait que les platistes vénèrent un homme qui a manifestement grand besoin de soins psychiatriques en dit assez long sur leur vision des choses.

    • ah oui et as tu pris ensuite des jumelles pour t’apercevoir que le phare reapparaissait comme par magie !!!vous etes tous pour la plupart formates ce pas etonnant que vous ne vous posez plus de question merci de me lire

  8. Le vrai problème ne se situe pas dans les explications qu’il donne elles me paraissent justes ; il réside dans la conclusion opposée qu’il en tire .
    Après avoir exposé un principe, il procède par une affirmation exactement contraire à ce qu’il vient d’exposer , et continue par une autre une série d’affirmations dont on cherche vainement le lien qu’il pourrait y avoir avec les principes énoncés.
    Par exemple pour la démonstration du chariot qui avance grâce à l’air expulsé par un ballon au travers d’une paille mais plus avec le papier, il donne pourtant une explication correcte avec l’air qui bute contre le papier et induit une réaction exactement opposée à l’impulsion de l’air qui sort de la paille. Le chariot ne va pas bouger parce que le jet d’air qui bute contre le papier vient « contredire » selon son expression, l’impulsion donnée par l’air qui sort de la paille. Son explication de la raison pour laquelle le chariot n’avance plus est correcte (au moins partiellement) et d’emblée j’ai sincèrement cru qu’il démontrait que la vidéo explicative était fausse. Mais non il parvient à sortir une conclusion qui est l’exact contraire de ce qu’il explique.
    Sur quoi le jet de gaz de la fusée dans le vide va t-il buter pour « contredire » l’impulsion donnée par l »éjection du gaz ? Par définition dans le vide, comme il l’explique d’ailleurs il n’y a rien pour s’opposer à l’éjection des gaz et la seule force qui va rester pour s’exercer sur la fusée sera celle de la réaction à cette éjection.

    il y a aussi un autre action du papier il dévie le jet d’air dans une direction perpendiculaire au chariot. De la même façon que les avions se freinent à atterrissage en ouvrant des inverseurs qui envoient les gaz du réacteur vers l’avant, dans son expérience le papier dévie perpendiculairement à l’axe du chariot dans deux directions opposées il est évident qu’il ne pourra pas le faire avancer.

    Pour démontrer que le principe est faux (et qu’une fusée ne peut avancer dans le vide, il faudrait refaire l’expérience du chariot propulsé par l’air du ballon dans un caisson où on aurait fait le vide).
    De plus il y a un truc qui m’énerve particulièrement c’est l’essai de démonstration de la différence de masse entre celle de la fusée et la poussée due à la masse des gaz éjectés par le tuyères.
    A l’heure actuelle, avec les fusées chimiques, leur poids de départ est constitué à plus de 95% par les propergols . Et mème si une fusée consomme cette masse de carburants et comburants à une vitesse de plusieurs tonnes par seconde, il en reste encore , une fois dans le vide, une masse largement supérieure a celle résiduelle de la fusée.
    Pour asseoir sa démonstration et ramener le lecteur vers sa première explication du stylo lancé dans l’espace pour rejoindre lSS. il doit nier les données factuelles parce que pour une fusée les rapports sont largement inversés.

    Pourquoi diable ne fait il pas le calcul comme avec son stylo lancé à 50 km/h. Parce que tout simplement il donnerait la preuve que ce qu’il déduit ne correspond pas avec les conclusions qu’il donne.
    Pour un moteur Vulcain c’est pas un stylo de 100 g (au passage un feutre c’est plutôt 12 -15 g) lancé à 50 km/h mais 250 kg lancés à 4000 m/s chaque seconde. Ce n’est pas tout a fait la même chose et ça pousse beaucoup plus fort.

    Et pour le décollage de la lune .
    Il « oublie » , volontairement sans doute que la gravité lunaire est 6 fois plus faible que celle de la terre et qu’il faut « seulement » une vitesse de 2,4 km/s pour s’échapper de la lune au lieu des 11,2 km/s pour la terre. Cela fait aussi une différence notable.
    Il passe également sous silence que l’étage de remontée du LEM pèse à vide 2 133 kg et qu’il emporte 2 376 kg de propergol à éjecter donc plus que sa masse à vide, pour lui faire acquérir cette vitesse de libération. Là encore on est dans une situation inverse de celle de son stylo. Bref il manipule son auditoire en permanence, personnellement je déteste cela.

Laisser un commentaire