Maladies hivernales, causes et remèdes des anciens médecins avec Raphi Deschamps & Chloé F.

YouTube player

Raphi Deschamps s’intéresse depuis longtemps à la médecine, en particulier depuis la “pandémie” de grippe H1N1 de 2009, en passant par les 11 vaccins obligatoires imposés via Agnès Buzyn en France en janvier 2018 et encore plus depuis la saga Covid démarrée en mars 2020. Il s’est penché dès juillet 2021 sur les causes de maladies hivernales et sur les remèdes préconisés par les médecins du 18e siècle, qui ne connaissaient pas la notion de “virus”. La grippe s’appelait à l’époque “influenza di freddo” (influence du froid) ou “common cold” (refroidissement commun), ou encore “catharre”. En 1890 ont été publiés les 4 postulats de Koch, qui permettent d’identifier un micro-organisme “responsable d’une maladie” et en 1937, Thomas Rivers, diplômé de l’Université Johns Hopkins et fraîchement promu au poste de directeur de l’institut Rockefeller, a adapté ces 4 postulats en les transformant en 3 critères flous pour désigner le nouvel ennemi extérieur issu de la doctrine pasteurienne : le virus. Rivers avait pour mandat de développer la “recherche virale”, grâce aux tous nouveaux microscopes électroniques inventés en 1931. Le rapport Flexner financé par Rockefeller et Carnegie avait permis de faire fermer le écoles de médecine naturelle dès 1910 aux Etats-Unis et au Canada, ainsi la médecine chimique et médicamenteuse avait pu se développer sereinement, sans être entravée par des naturopathes devenus gênants, tant leurs remèdes étaient simples et accessibles (bourrache, tilleul, sureau, sauge par exemple). Ces naturopathes avaient découvert le rôle essentiel de la transpiration pour éliminer les déchets contenus dans les humeurs (liquides corporels) et donc pour garder un organisme en bonne santé. Selon ces savants, à l’époque beaucoup plus libres et indépendants qu’aujourd’hui, les maladies hivernales survenaient avec le refroidissement brusque des températures, qui empêchait la transpiration de se faire naturellement Pierre Marchesseau écrivait dans son livret n°42 (“L’arthritisme”) que la bouillotte posée sur le foie était considérée comme le seul “vaccin” contre la grippe qui soit sérieux, qui ne coûte rien et qui n’ait aucun effet secondaire.

■ Sources & références :

• Lien vers la bibliothèque de Raphi : https://drive.google.com/drive/folders/1L-O5k6lzCaNCV6Ds3pkGVasx0DBleRPu?usp=sharing • Lien pour accéder à la Bibliothèque Nationale de France : https://gallica.bnf.fr

• Les 4 postulats de Koch, publiés par Robert Koch en 1890 :

1. Le micro-organisme doit être présent en abondance dans tous les organismes souffrant de la maladie, mais absent des organismes sains.

2. Le micro-organisme doit pouvoir être isolé et croître en milieu de culture pur (ne contenant que ce seul microbe).

3. Le micro-organisme cultivé doit déclencher la même maladie chez un animal de laboratoire sensible.

4. Le micro-organisme doit être à nouveau isolé du nouvel organisme hôte rendu malade puis identifié comme étant identique à l’agent infectieux original. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Postulats_de_Koch

• Les 3 postulats de Thomas Rivers (adaptés en 1937 des postulats de Koch, pour identifier un virus) :

1. L’agent est associé à la maladie avec une certaine régularité statistique.

2. On peut isoler cet agent, le cultiver en milieu approprié et reproduire la maladie avec une certaine régularité (dans un essai contrôlé).

3. Expérimentalement, même si la maladie n’apparait pas, l’apparition des anticorps témoigne de l’action du virus. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Postulats_de_Koch

• Définition Wikipedia d’un anticorps : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Anticorps

• Fiche Wikipedia de Thomas Rivers : https://en.wikipedia.org/wiki/Thomas_Milton_Rivers

• Invention du microscope électronique en 1931 : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Microscope_%C3%A9lectronique

• Cours sur les microzymas – de Alain Scohy https://drive.google.com/file/d/16UneRmraDHwmOUbwUxb-DJjplCztMpKn/view?usp=sharing

• Vidéo (avec toutes les sources) “Le Rapport Flexner ou les débuts de la médecine “moderne” – Rockefeller & Carnegie” https://odysee.com/Rapport_Flexner_Rockefeller_Carnegie:8

• Emission LIBÉREZ L’INFO #6 avec Pierre Etchart & Dr Eric Ancelet – 27.10.22 https://crowdbunker.com/v/4ciKkpTz

• Le Dr Paul Carton dans un ouvrage de 1911 explique selon lui comment les variations de températures affectent les personnes ayant une mauvaise alimentation Page 567 il dit la chose suivante : “Autant l’air froid est bien toléré par l’arbre respiratoire, autant l’impression cutanée réfrigérante prolongée doit être redoutée. Dans ces cas, il faut bien savoir qu’on s’enrhume par la peau et non par le poumon” Source : “La tuberculose par arthritisme […]” page 567 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5858994z/f572.item

• Extrait du livret n°42 de P.V. Marchesseau intitulé « L’arthritisme » Au sujet de la grippe et de la chaleur (bouillotte) comme remède préventif et curatif. Source : https://archive.org/details/MarchesseauLarthritisme

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x