Du mensonge de la préhistoire à la remise en question de l’évolutionnisme.

A l’école on nous a tous appris la théorie de l’évolution (enseignée d’ailleurs comme une réalité sans parler des controverses et autres alternatives), avec l’enseignement de la préhistoire et du fait que l’homme descendait du singe.

Il s’agissait alors pour nous d’une avancée majeure de la science, que personne ne remettait en question car abordée dans tous les documentaires ou livres grand public.

Même dans le domaine religieux, cela n’était plus remis en question malgré le fait que le bible explique l’apparition de l’homme via le créationnisme.

Or Internet a bien changé la donne, en nous donnant accès à toute l’information. Et que l’on soit croyant ou non, il est possible désormais de trouver des éléments prouvant le mensonge de la préhistoire jusqu’à la remise en question totale de la théorie de l’évolution.

J’en ai moi même pris connaissance en lisant des livres de René Guénon dans lesquels il explique ne pas croire aux hommes des cavernes mais sans trop donner plus de détails.

Et je suis tombé plus tard sur un livre de Jean PHAURE (Le cycle de l’humanité adamique: Introduction à l’étude de la cyclologie), qui donne toute les clés avec des éléments factuels.

Et c’est ce dont je vous présenter dans cet article

En guise d’introduction, et pour vous dresser le tableau, voici ce qu’écrit Jean PHAURE dans son livre :

“Les traditions de toutes les civilisations ont choisi la solution de la Chute. Elles en tirent toutes les conséquences.
La science occidentale défend, elle, l’hominisation du singe, peut-être parce-qu’il est plus facile d’être un singe “parvenu” qu’un ange déchu.”

article en cours de rédaction […]

Pour illustrer le sujet, j’ai également choisi une partie de la vidéo “RENDEZ-VOUS AVEC ROCH. La boîte de Pandore : le mensonge de la préhistoire” de Roch Saüquere où il expose lui même une partie des faits évoqués dans livre :

Livres sur le sujet :

Le cycle de l'humanité adamique

7 réflexions au sujet de “Du mensonge de la préhistoire à la remise en question de l’évolutionnisme.

  1. très interessant
    pour les grecs de l’antiquité l’age d’or se situe en effet derrière nous.
    Aux yeux des philosophes grecs, le changement dévaloriserait les choses et la Beauté de l’Univers résiderait dans sa stabilité.

  2. René GUÉNON, Jean PHAURE, assurément des premiers points de passages, des aiguilleurs pour celui qui souhaite connaitre la Vérité.
    VÉRITÉS
    Vérité ! Éternel sujet des discordes du monde ! cherchée par les uns, cachée par les autres, aimée passionnément, ou persécutée follement, mais revendiquée toujours par ceux qui ont voulu régner sur la terre, alors qu’aucun d’eux ne la possédait. Et si vous demandez pourquoi elle a ce prestige, on vous dira que c’est parce que tout au fond de l’histoire se trouva un temps où la VÉRITÉ était la base même du pouvoir. Celui qui SAVAIT enseignait et cela lui conférait une puissance sociale, une autorité. C’était l’âge d’or, l’époque bienheureuse où régnait le Droit naturel. Cela dura pendant une longue période de temps, toute la première jeunesse de l’humanité, et c’est pour cela que l’atavisme rend à l’enfance actuelle, quand elle n’est pas pervertie par le milieu social, la spontanéité du vrai instinctif. Le mensonge n’a été introduit dans le monde qu’avec l’usurpation et pour la justifier.
    LA SCIENCE ANTIQUE
    Quels étaient donc ces premiers instructeurs de l’humanité qui expliquèrent à l’homme la Nature et ses mystères, la vie et ses lois ?
    https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.fr/

  3. 1) Nous ne descendons pas du singe mais le singe et l’Homme descendent d’une meme espece ce qui fait une grande difference !
    2) Nous avons plus de preuve d’une possible vie sur une autre planete que de preuves que Dieu existe

  4. Pour ce sujet on sort de mon thème de prédilection (géologie, physique, ce genre de choses), mais étant quand même très intéressé par l’archéologie et la biologie, je me permet de donner ma réflexion.

    Pour moi, les textes sacrés ne peuvent en aucun cas servir de base logique. Ils peuvent être interprétés (les plaies de l’Égypte par exemple qui peuvent selon certaines théories avoir des origines complétement naturelles, catastrophiques, mais naturelles), mais en aucun servir à interpréter.

    Il ne faut pas non plus se médire sur les théories de l’évolution. Il est pris dans ces documents uniquement le cas de l’homme. Or nous ne sommes pas seuls sur cette belle planète, la vie toute entière est un exemple probant de la véracité de son évolution.
    La grippe, ce virus que tout le monde connait, en est un formidable exemples : sur un cycle de un an, celui-ci peut évoluer pour lutter contre nos médicament ,et ce de façon continu grâce à uniquement 7 gènes !
    Il y a aussi les reptiles capables de développer la parthénogenèse quand les femelles se retrouvent isolées.
    Bref il y a un tas d’exemple de l’évolution des espèces.

    En fait c’est plutôt le principe d’humain qui doit être interrogé, et pour cela je vous redirige vers un jeune vulgarisateur en biologie que je trouve très intéressant et qui expliquera probablement mieux que moi : https://www.youtube.com/watch?v=940mJse7H5Q

    Si néanmoins vous désirez un résumé : l’homme n’existe pas car c’est un notion relative et la réalité est que nous sommes simplement un animal comme les autres, avec ses force, ses faiblesses et ses évolutions à travers le temps. Si nous évoluons plus radicalement dans le futur, notre espèce ne sera qu’un maillon de lus dans l’évolution du genre Homo.

    Ainsi, l’homme n’est pas tant un “singe parvenu” mais plutôt un animal qui s’est adapté pour survivre.

    Et aujourd’hui alors, pourquoi n’évoluons-nous plus ? Nous continuons d’évoluer, mais de façon lente et quasiment invisible. Je vais prendre encore un vidéo d’un vulgarisateur, mais en philosophie cette fois : https://www.youtube.com/watch?v=0iVeHq8G0-w

    Résumé : si un changement s’effectue assez lentement il ne sera perçu que très difficilement.

    De plus de nos jours, le science avance tellement vite que nous assisterons dans les prochaines décennies au dépassement de l’évolution. Nous n’aurons plus besoin de la nature pour concevoir notre évolution, et il ne tiendra qu’à nous d’évoluer dans le bon sens.

    • A quand une preuve directe du globe et du modèle héliocentriste avec une vraie vidéo filmée depuis l’espace, nous montrant la lune tourner sur elle même et autour de la terre ?
      Parce-que la vraie science ce n’est pas des théories ou des histoires racontées à base d’images de synthèses. C’est une perception directe des phénomène (phénoménologie) qui est à la base de la science moderne.
      Sinon ça devient une religion et j’ai bien peur que c’est comme cela que l’on doit qualifier la science académique / institutionnelle.

      • Outre le fait que je ne parle pas de ce sujet ici, je te renvoie aux questions que je pose aux gens qui doûtent que la terre soit “ronde” (c’est une erreur de dire ronde, car c’est un géoïde).

        Comment fonctionnerait les marées sur une terre qui n’est pas un géoïde ?

        Comment expliquer les phases de la Lune ? (Quart de lune, demi lune, novelle lune,…)

        Il existe bien-sur d’autres question tout aussi pertinentes pour démonter toute l’argumentation platiste qui s’appuie surtout sur le fait que les images de la NASA et autres institutions spatiales serait des images de synthèse (ce qui est déclaré sans preuve tangible qui plus est). Je suis d’accord avec le fait de ne pas prendre toutes les images pour argent comptant, mais je suis contre le reniement systématique de preuves sous prétexte qu’elles proviennent de la partie adverse.

        Ainsi qui vous dit que les images de la NASA ne serait pas des vrai images, et les images des platistes des faux ? On peut prendre cet argument dans les deux sens, alors au lieu de se concentrer sur les images, pourquoi ne pas établir les lois qui régissent cette terre plate ? Il est impossible de croire une théorie qui ne s’appuierait que sur la magie ou des illogisme.
        Je ne dit pas que la terre plate est illogique, mais que à ce jour personne ne répond correctement à la question simple : Comment fonctionne-t’elle de sorte à ce que tout les phénomènes observables soient explicables ?

        • Je ne vais pas trop commenter, mais juste applaudir des deux mains à pouces opposables que la nature nous a permis d’avoir… les commentaires de Baptiste.
          La Terre plate, une ignominie. L’homme ne descend, effectivement, pas du singe, sinon, les singes auraient évolués vers le genre humain également… par contre, ils sont très intelligents, certains parlent le langage des signes, d’autres inventent des outils pour se nourrir et d’autres encore, qui vivent dans des régions où les hivers sont très rigoureux (Japon) ont trouvé le moyen de se réchauffer dans des sources d’eau chaude (pourtant, les primates ne sont pas fans de baignades à la base). Pourquoi le cerveau de l’Homme s’est-il développé différemment, personne ne peut vraiment l’expliquer. Ce qui est certain c’est que tout évolue avec son environnement, que ce soit un insecte ou une bactérie, voire les mammifères, comme les ours qui s’habituent aux villes et vont faire leurs provisions dans les poubelles humaines… et j’en passe des milliers. Darwin n’était pas un allumé, loin de là, il a ouvert certaines portes, que certains se sont empressés de refermer, mais l’évolution est belle et bien là et la physique quantique peut expliquer beaucoup de choses également, mais là, ça commence à devenir trop complexe. (et moi qui ne voulais pas faire de commentaire, c’est un peu raté 🙂 )

Laisser un commentaire